Les templiers à Prusles

  Prusles est une dépendance de Mons semblant remonter au XIIe siècle. Philippe de Mons en 1116 possédait un château situé dans la rue d'Enfer, ayant appartenu ensuite à Antoine de Mons. Prusles est cité au nombre des principales seigneuries des templiers du Catelet. La commanderie d'Eterpigny fondée en 1150 par Raoul, comte de Vermandois, donna aux frères de St Jean de Jérusalem le château de Prusles après l'abolition de l'Ordre des Templiers par Philippe le Bel en 1307.  Au temps de la ligue en 1577,  le seigneur était Georges de Régny de Guerchy, qui eut pour successeur Pierre Juvenal de Lannoy.

  Gabriel François d'Amerval vendit la terre et seigneurie de Prusles le 9 Juillet 1762 à Claude Louis Vaillant et à Jeanne Françoise Letellier sa femme. Le dernier seigneur fut De la Tour de St-Quentin.

  Les Templiers à Prusles :

  A Prusles, il y avait des Templiers au XIe siècle. Leur maison est difficile à situer exactement  mais dans le terrain  entre le jardin de Madame Edmée Dubois et l'habitation de Monsieur Paul Magdeblien (propriété de Monsieur et madame George), existait encore en 1910 une sorte de puits, sans eau, dans lequel était scellée une échelle de fer. Au fond, une grosse porte de bois donnait sur une galerie qui cheminait jusqu'au château des Templiers de Montescourt.

   Au fil des années, ce puits a été hélas comblé.

   Les Templiers possédaient également une maison située au Catelet (Cartigny) dont on peut encore en voir les ruines.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site