"Ché cloques ed Mons"

   L'église de Mons-en-Chaussée est bâtie en grès de pays, entourée dans le haut de cordons de pierres, flanquée de contreforts et d'une manifique tourelle au midi. Le clocher a été commencé en 1534 mais il ne fut terminé ainsi que la tour, qu'en 1545, quelques années après le siège de Péronne.

    Dans le clocher, 3 belles cloches dont la sonnerie fait l'admiration des paroisses voisines d'où le dicton "Ché cloques ed Mons" ; elles viennent de la fonderie de Carrépuits, près de Roye.

   Voici ce qui était inscrit sur les cloches :

   - Sur la plus grosse : " J'ai été baptisée par M. Sallon François, en 1835,  curé de Mons-en-Chaussée, en présence de M. Poulet Théophile, Maire. Je suis nommée Eugénie, Claire, Laurence, par mes trois parrains et mes trois marraines : Caron Epiphane et Poulet Eugénie, Martine Adolphe et Ennuyer Claire, Dallongeville Zénon et Melle Laurence".

   - Sur la moyenne on lit : " Je suis nommée Joséphine, Alcidie, Eugénie par mes parrains et marraines : Caron Ferdinand et Lemire Joséphin, Jamart Alphonse et Wrier Alcidie, Martine Félix et Wrier Eugénie".

   - Sur la petite on lit : " Je suis nommée Eudivie, Angadrême, Silvie par mes parrains et marraines : Boinet François et Brasseur Eudivie, Daure Alexis et Catin Angadrême, Brasseur Gautier et Josse Silvie.

  L'église fut détruite à la guerre 1914-1918 et reconstruite petit à petit pour être complètement terminée en 1934.

  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×